1945-2000 la France républicaine dans un nouveau monde. Discussion à l’université de Bombay le 22 juillet

auton5317-af157

Mercredi 22 juillet à 11h00, Département de français de l’université de Bombay
1945-2000 la France républicaine dans un nouveau monde par Quentin Deluermoz, Université Paris 13

La Seconde Guerre Mondiale a révélé aux Français que le régime républicain n’était pas éternel, et ceux-ci découvrent au lendemain du conflit que leur pays n’est plus une grande puissance, même si son prestige intellectuel reste intact. Comment la France et son projet républicain se sont-ils adaptés à la nouvelle donne d’un monde bipolaire puis multipolaire ? Selon quels arrangement, et quels conflits ? La conférence abordera les grandes séquences politiques de la période ainsi que les transformations sociales et culturelle qui transforment le pays . Elle présentera également des figures aussi diverses que Charles de Gaulle et Brigitte Bardot, Jean-Paul Sartre et Claude François, ainsi que d’autres, moins connus, afin d’interpréter cette trajectoire qui s’avère à la fois très européenne et singulière. Finalement, cette dernière permet aussi de rendre compte de bien des inquiétudes et perspectives qui ont travaillé la France ces dernières années.

pt155389

Quentin Deluermoz est maître de conférences en histoire à l’Université Paris 13 (laboratoire Pléiade), et membre de l’Institut Universitaire de France (IUF). Son travail relève d’une histoire sociale et culturelle des ordres et des désordres au 19e siècle. Parmi ses publications : Policiers dans la ville. La construction d’un ordre public à Paris (1854-1914), Paris, Publications de la Sorbonne, 2012, Prix Augustin Thierry de la ville de Paris ; Le crépuscule des révolutions (1848-1871), histoire de la France contemporaine, t. 3, Paris, Point Seuil, 2014. En anglais est paru récemment « Police forces, political crisis and institutionnal resilience, Paris, 1848-1871 », Journal of Urban History, 2015

 cinemas_casino_et_kursall_gd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *