Compte rendu de mon séjour à Tours

COMPTE RENDU DU SEJOUR A TOURS

PAR M. RAJAN GEORGE

C’était le 4 décembre 2011 que nous, les trente stagiaires, avons été accueillis chaleureusement à l’aéroport de Paris et avons été conduits à Tours en bus. Un voyage fascinant. Je me suis réjoui de voir les paysages, les gratte-ciels, c’était merveilleux. Je me suis senti rafraîchi, même après un très long voyage fatigant.

A Tours, nous avons été reçus par Mlle. Elisabeth. Elle m’a présenté à ma famille d’accueil, j’ai été surpris de voir Monsieur DESMARCHELIER, le chef de la famille prendre mes bagages et m’inviter cordialement chez lui. Ils étaient très gentils et le monsieur m’avait ramené dans sa voiture pour faire un petit tour de la ville, il m’avait raconté l’histoire de la ville en citant les événements importants. Il avait fait remarquer que Tours était le cœur de la France et qu’elle aurait dû être la capitale de la France.

L'Institut de Touraine

Notre première classe était le Perfectionnement linguistique de Christelle Piron, une enseignante très joyeuse et énergique qui nous a beaucoup inspirée. Elle nous a donné beaucoup d’activités et nous a fait toujours participé. Nous avons acquis beaucoup de connaissances dans sa classe. L’autre personnalité inspirante est M. Olivier Dufresne qui, non seulement a raconté l’histoire et la civilisation de la France mais il a fait beaucoup de gestes et a ainsi apporté le scénario en face de nos yeux. Il faisait les gestes d’un roi quand il parlait des rois de la France. Il a été très intéressant. Il représente une banque de connaissances !

La chanson en classe de FLE de Mlle. Marlène Barbe était très agréable, elle avait apporté tous les aspects de l’approche grammaticale, phonétique, sémantique dans les chansons, donc c’était un plaisir de travailler avec cette méthode. Ecouter de la musique et apprendre en même temps rendraient les étudiants vifs, heureux et interactifs dans le processus d’enseignement et d’apprentissage. Nous avions également assisté à un ciné débat intitulé « Etre et Avoir » qui m’avait vraiment transporté à mes jours scolaires. Ce n’était pas un simple documentaire mais un vrai mode de vie d’un bon professeur.

Sinon à l’Institut de Touraine, les enseignants utilisaient le Tableau Blanc Interactif (TBI) permettant de rendre la classe plus interactive, plus ludique et moins coupée de la réalité du monde extérieur. Je veux aussi avoir une salle multimédia équipée d’un TBI comme celle-ci dans mon école mais je pense qu’il faut attendre pour cela une bonne dizaine d’années… 

La visite du château d’Amboise guidée par M. Olivier Dufresne était très remarquable et inoubliable. C’était étonnant de voir la construction. On pouvait observer toute la ville et admirer la beauté de la Loire en particulier depuis le sommet du château. Tours, comme son nom fait allusion à la tour du château est entouré de nombreux châteaux forts et palais mais nous n’avions pas eu le temps de tous les visiter.

De cette façon je me suis retrouvé vivant dans une ville de rêve, un pays unique dans sa culture, son histoire et ses coutumes. J’admire la politesse des Français qui se saluent, même s’ils ne se connaissent pas les uns les autres. Ils arrêtent la voiture quand ils voient un piéton, même quand le feu est vert. Aussi, une autre caractéristique que j’ai remarqué dans le comportement des Français est que depuis les enfants jusqu’aux personnes âgées, tous font leur propre travail sans dépendre des autres. A part cela, la gastronomie française était entre autre excellente. On trouvait une très grande variété de plats, des pâtisseries et des desserts succulents.

J’ai été vraiment content avec ma famille d’accueil, ils ont été très gentils avec moi. La dame était prête à préparer n’importe quel plat français que je préférais manger. Elle m’avait préparé et m’avait fait gouter beaucoup de repas français. Elle était également interessée à connaître la cuisine indienne, la culture et les coutumes de l’Inde. C’était un échange d’idées et de partage des cultures entre les deux pays.

Le couple était particulierement interessé par la collection des choses antiques, il vivait dans une maison datant du 16ème siècle ! La cheminée était construite avec les pierres qui avaient servi à la construction de la basilique de Saint Martin. Une chose stupéfiante ! Ils avaient restauré la maison entière.

A Tours, on peut facilement retrouver de nombreuses maisons appartenant aux 15ème et 16ème siècles, des maisons faites de briques et de bois appelés le colombage.

En revanche, J’ai trouvé une chose qui manquait dans la famille française : c’était vivre dans une même maison avec les grands-parents, tante, oncle, cousin, nièce… Eux, ils ne se rencontrent que durant les week-ends.

Je pense que la vie à Paris est très occupée et est difficile en comparaison à Tours qui est très calme. A Paris les voitures se déplacent très lentement à cause des bouchons. Comme la population et la circulation sont élevées, il est donc préférable de prendre le métro plutôt que la voiture.

J’ai également été surpris de voir des grands supermarchés comme Carrefour où l’on pouvait tout trouver à la fois : nourritures, vêtements, bijoux, chaussures, sacs etc.

En résumé je peux dire que ce stage linguistique et pédagogique m’a beaucoup aidé à développer mes compétences en grammaire française et en civilisation. Aussi j’ai été habitué à entendre la langue française parlée par les natifs. En gros tout était très bien organisé et les enseignants étaient très sympathiques. Si seulement la durée de cette session avait été pour trois semaines, nous aurions eu plus de chance pour explorer la belle ville de Tours ainsi que Paris.

Ainsi je suis très reconnaissant à l’Ambassade de France pour m’avoir donné l’occasion d’enrichir mes connaissances en français et de découvrir une très belle ville.

Vive la France, vive les Français !

2 réflexions au sujet de « Compte rendu de mon séjour à Tours »

  1. Ping : Stage d’hiver à l’Institut de Touraine : retour des participants | La Salle des Profs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*