Déficit d’information

Le déficit d’information, qu’est-ce que c’est ?

Le principe du déficit d’information est au cœur de l’approche communicative. Je ne demanderai pas à un ami de me raconter ce qui s’est passé pendant un match si nous avons regardé le match ensemble. Ce serait absurde. En revanche, il est naturel de s’exprimer pour combler un manque d’information. Ma télé est tombée en panne ou j’ai été très occupée et donc le lendemain, je demande le score à un ami qui a pu regarder le match. Mon ami veut savoir à son tour, pourquoi j’ai raté le match. Notre interaction prend tout son sens grâce à ce réel besoin de communication. Nous communiquons pour découvrir.

Le déficit d’information au service du Fle

Dans une classe de langue, il convient de garder cet enjeu de la communication : le déficit d’information. Un apprenant détient une information dont son binôme a besoin. L’apprenant A souhaite connaître le score (Quel est le score ?), l’apprenant B le connaît (3-1). Il est essentiel de créer une situation de communication pour motiver l’apprenant à participer à l’activité et à parler. Il ne suffit pas qu’un apprenant pose une question et qu’un autre y réponde. Il faudrait aller au-delà d’un jeu de la communication entièrement simulée. Dans la vie réelle, nous posons une question non seulement car nous ignorons la réponse mais surtout parce que cette information est utile à « faire » quelque chose. Une tâche à résoudre serait ainsi l’ordre du jour.

Voici quelques tâches autour des chiffres et des nombres, faisables même pendant les quinze premières heures de l’apprentissage.

Tâche 1 (0 à 16) Préparer le classement

Apprenant A

Vous n’êtes pas allé(e) aux matches entre Saint-Etienne et Lille, Bordeaux et Auxerre, Nancy et Paris SG

Paris SG

2

0

Marseille

Auxerre

0

1

Nancy

Lille

3

1

Bordeaux

Apprenant B

Vous n’êtes pas allé(e) aux matches entre Paris SG et Marseille, Auxerre et Nancy, Lille et Bordeaux.

Saint-Etienne

1

0

Lille

Bordeaux

1

1

Auxerre

Nancy

1

0

Paris SG

Rang

Equipe

Buts

1

2

3

4

5

6

7

Tâche 2 (0 à 31) Préparer une liste des dates d’anniversaire de ses camarades de classe.

Tâche 3 (0 à 100) Préparer une liste des numéros de téléphone  de ses camarades de classe.

Modalité de travail pour les tâches 2 et 3 : Les étudiants sont debout, ils circulent librement en classe avec une feuille de papier et un crayon. Ils se parlent en binômes, puis changent de partenaires jusqu’à ce que la liste soit prête.

Dans les tâches basées sur le déficit d’information, la communication est authentique. Elle n’est pas en sens unique. Chacun joue un rôle à part égal pour assembler les pièces manquantes du puzzle. Ce sont les apprenants qui gèrent la communication, ils sont amenés à faire la médiation en français, ils collaborent et coordonnent pour réussir la tâche.

Dans les jeux de rôles, ou les activités de simulation, l’enseignant pourrait utiliser le principe du déficit d’information afin de créer des contraintes, ce qui ajouterait un élément de surprise et nécessiterait une prise de parole spontanée. En voici un exemple : Au marché. Une conversation entre des marchands et un client. L’apprenant jouant le rôle du client a une liste de courses. Il doit acheter des cerises entre autres. L’enseignant dit à quelques marchands (à l’insu du client) qu’ils n’ont plus de cerises, il leur dit aussi de promouvoir les fraises (dont le client n’a pas besoin)

Le déficit d’information et les Tice

Avec l’avènement d’Internet, il serait souhaitable de modifier les tâches ci-dessus. L’application du « calendrier d’anniversaires Facebook » remplacerait sans doute un simple crayon et une feuille. Néanmoins, c’est toujours le principe du déficit d’information qui crée l’enjeu de la communication. En effet, utilisé à bon escient, le principe du déficit d’information rend les activités TICE plus efficaces. Un exemple dans Mumbaikar in French http://afmumbai.ning.com/profiles/blogs/coluche-un-scenario du parcours Internet sur Coluche repose sur le déficit d’information et la multi-référentialité de la Toile pour que les apprenants s’approprient les renseignements sur les diverses facettes de la personnalité de Coluche. Chaque groupe fait des mini-tâches et partage les données recueillies avec les autres. Personne ne peut faire l’activité finale de production écrite sans avoir toutes les informations.

La nature des activités basées sur le principe du déficit d’information a évolué au cours des trois dernières décennies, (des activités ressemblant aux automatismes jusqu’aux tâches s’inscrivant dans le co-constructivisme) Avec la perspective actionnelle, le principe, n’est-il pas toujours d’actualité ?

Une réflexion au sujet de « Déficit d’information »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *