Ecriture créative : Inventer un livre et son auteur

Dis-moi-dix-mots-couvertureLes concours dis-moi dix mots 2014 organisés par l’institut français en Inde proposent à vos étudiants d’inventer un titre de livre et sa quatrième de couverture et gagner deux semaines de stage tous frais payés en France. Pour les aider dans cette tâche, utilisez la fiche pédagogique suivante pour des niveaux B1 et plus. Participations et modalités du concours sur le site officiel: http://dismoidixmots.org

L’idée

Inventer un titre de livre, son auteur et rédiger la quatrième de couverture.

Le déroulement

lalibertedesnuagesDemander aux participants des noms communs : bois, chat, église, etc. On ajoute à ce nom Le, La, Les, De ou Du ou De la. On obtient ainsi un nom propre : Dubois, Lebois, Lechat, Deschat, Deléglise, etc. Leur demander de choisir un prénom. Les féliciter car ils viennent d’inventer le nom d’un écrivain.

Pour obtenir le titre d’un livre, deux solutions :

  • On demande des titres de livres que les participants connaissent – des titres longs – comme Voyage au bout de la nuit, À la recherche du temps perdu et on les « mélange » : Voyage au bout du temps perdu, À la recherche de la nuit
  • On demande des mots concrets, abstraits, des noms propres et les associer. Par exemple : le bois, les nuages, la liberté, la fatigue, Mozart, Zidane… et on obtient : Le bois des nuages, La fatigue de la liberté, Les nuages de Mozart, La fatigue de Zidane, La liberté des nuages

Choisir le titre qui plaît le plus au groupe et demander aux participants de rédiger à deux la quatrième de couverture (c’est-à-dire la présentation au dos du livre, qui peut être un résumé, un extrait ou un commentaire). Apporter un ou deux livres français pour que ce soit plus clair. Demander aux participants de rédiger sur une feuille A4 pliée en deux pour symboliser un livre.

Exemple

On pensait tout savoir de Mozart, que tout avait été dit. Rémy Deléglise nous révèle une face cachée de Wolfgang Amadeus : son amour inconditionnel des nuages. Dans Les nuages de Mozart, il décrit la rencontre entre le musicien et les deux inventeurs de la théorie des nuages, Luke Howard et Jean-Baptiste de Lamarck. Rencontre réelle ou imaginaire, qui aurait eu lieu à Vienne, en 1790, au café Bräunerhof, qui sera plus tard un des cafés préférés de Thomas Bernhard. Dans un style éblouissant, changeant comme les cumulus et les nimbus, l’auteur nous montre un Mozart allongé dans l’herbe, rêvant, composant… Un Mozart « pelleteux de nuages » , comme disent les Québecois, mais aussi un Mozart sombre, nubileux…Un beau récit, qui nous fait lever les yeux vers les nuages, les merveilleux nuages…

La mise en commun

Chaque groupe lit son texte en alternant les voix, chacun lit une phrase sur deux. En général, les textes sont très différents les uns des autres malgré le titre commun.

Variante

Laisser chaque groupe faire son choix parmi les titres obtenus.

Prolongement

Demander de rédiger la biographie de l’écrivain imaginé et utiliser les titres non sélectionnés pour constituer sa bibliographie. La rédaction peut se faire en classe ou à la maison. Selon les niveaux des participants, la biographie peut être écrite en phrases nominales (1905 : naissance de Rémy Deléglise à Paris.) ou verbales (Rémy Deléglise est né à Paris le 12 mars 1905 dans une famille modeste, etc.).

D’après la fiche 37 d’ « Écritures créatives« , Stéphanie Bara, Anne-Marguerite Bonvallet, Christian Rodier, PUG 2011

A vous !

Les concours dismoidixmots.org La page d’écriture créative du concours
ill-lecture-allonge-660x283

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*