Formation salle des profs, jour 1

12 novembre 2013, première journée de formation pour la salle des profs à Calcutta, pour agrandir l’équipe de rédaction du site. Après un discours de Caroline Schmitt, attachée de coopération pour le français à Delhi, et Stéphane Amalir, directeur de l’Alliance française du Bengale où a lieu la formation, seize professeurs d’Inde, du Sri Lanka, du Népal et du Bangladesh ont travaillé toute la journée durant sur le site, les technologies dans l’enseignement et la veille pédagogique.

 

Formation3Gauthier Krin, attaché de coopération pour le français à Calcutta, a commencé la journée par un bilan de l’enseignement du français et de l’usage des technologies. La salle des profs vous renseigne tous les jours sur les TICE (Technologies de l’Information et de la Communication dans l’Enseignement), et c’est aujourd’hui un enjeu majeur, incontournable en salle de classe. En 2012 près d’un milliard d’Indiens possédaient un téléphone. Un chiffre en constante progression. Les habitudes évoluent, et il en va de même pour les pratiques de classe. Près de 100 millions d’Indiens possèdent une connexion internet, quelles conclusions doit en tirer un professeur de langue ? Internet, la téléphonie, les tableaux blancs interactifs, ce sont autant de nouveaux outils qui permettent à l’enseignant d’enrichir sa pratique.

Les réseaux sociaux

Formation1Parmi ces nouveaux outils, on compte les poids lourds d’aujourd’hui : Twitter, Facebook, et bien d’autres. Ces réseaux sociaux – où l’internaute participe à l’enrichissement du site en ajoutant du contenu – sont une pierre angulaire à la communication entre les enseignants, pour que chacun transmette son savoir, ses techniques, ses essais, ses réussites et ses échecs en classe. Les communautés enseignantes sont une mine d’or pédagogique pour les professeurs de tout horizon. Internet foisonne d’informations, on y trouve tout, mais le chemin est tortueux pour l’internaute débutant, et on s’y perd facilement. Comment s’y retrouver ?

La veille pédagogique

Formation_DavidCordina

David Cordina, directeur des cours de l’Alliance française de Bombay

David Cordina, directeur des cours de l’Alliance française de Bombay, a balisé l’autoroute de l’information pour les seize participants. Après avoir fait un bilan des pratiques de chacun en matière de téléphonie, d’internet et de réseau social, David Cordina a exposé les avantages de Twitter, aussi bien en classe qu’en dehors. En effet, au-delà de ses intérêts pédagogiques en tant qu’acte social en environnement authentique (voir perspective actionnelle ces prochains jours), c’est un outil formidable pour suivre l’actualité. Après avoir créé leurs comptes, les stagiaires ont dû multiplier leurs « followings » et leurs « followers » pour peu à peu découvrir la puissance de Twitter. Afin de trouver de multiples sources de ressources intéressantes dans cet océan de données, un pad collaboratif a été mis en place où chacun a pu choisir ses trois sites FLE préférés. Retrouvez la liste à cette adresse.

#fleAsie

L’atelier Twitter s’est articulé autour du « hashtag » (ou « mot-clic » en français) #fleAsie. Pour suivre l’évolution de la formation, suivez-nous donc sur #fleAsie dès maintenant, et ce jusqu’au vendredi 15 novembre 2013. Autrefois novices et maintenant initiés, ce sont les stagiaires de la formation qui vous tiendront au courant du contenu de la formation au fil des jours. La fin de journée a été l’occasion d’aborder la partie rédaction. La semaine prochaine vous verrez fleurir de nombreux articles écrits par nos participants. Alors restez avec nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *