La disparition de « Mademoiselle »

Une circulaire des services du Premier Ministre datée 21 février 2012 préconise de faire disparaître les mentions « mademoiselle », « nom de jeune » et « nom d’épouse » des formulaires administratifs.

Ces termes seront remplacés par « madame », « pris comme l’équivalent de ‘monsieur’ pour les hommes, qui ne préjuge pas du statut marital de ces derniers », par « nom de famille » (dans le Code civil depuis une loi de 2002) et par « nom d’usage » car les termes « nom d’époux » et  « nom d’épouse » ne permettent pas « de tenir compte de manière adéquate de la situation des personnes veuves ou divorcées ayant conservé (…) le nom de leur conjoint ».

L’emploi de « madame » ou « mademoiselle » n’était commandé par aucune disposition législative ou réglementaire. Des circulaires de 1967 et 1974 l’avaient déjà souligné.

Les organisations féministes Osez le féminisme ! et les Chiennes de garde ont ainsi obtenu gain de cause, à la suite d’une campagne lancée en septembre dernier demandant la suppression « de la case ‘mademoiselle’ » dans les documents administratifs, estimant qu’il s’agit d’une discrimination à l’encontre des femmes, ainsi contraintes de faire état de leur situation matrimoniale. Elles invitent également « les entreprises et les organismes privés à suivre le mouvement en supprimant également ces termes de tous leurs formulaires ».

En 1983, la socialiste Yvette Roudy, ministre des Droits des femmes, estimait, elle aussi, que le distinguo « madame » « mademoiselle » était « discriminatoire ».

Les Anglo-Saxons ont trouvé une solution : il y avait le Miss (mademoiselle) et le Mrs (madame), ils ont inventé le Ms, qui indique simplement qu’il s’agit d’une femme, qu’elle soit mariée ou non. Par exemple, à la rubrique « title » (civilité), le site Eurostar offre ainsi aux femmes qui veulent commander un billet de train le choix entre Miss, Mrs et Ms.

Une réflexion au sujet de « La disparition de « Mademoiselle » »

  1. C’est une très bonne nouvelle. Moi aussi lgtps je me demandais alors que les anglo-saxons (comme chez nous en Inde) il y a Ms qui désigne tout simplement la femme, pourquoi n’y a t-il pas d’équivalent en français.. On a gagné !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*