La Protection du Patrimoine : Le Mont-Saint-Michel

Sauvegarder et enrichir notre patrimoine

Le Mont-Saint-Michel est un haut-lieu de pèlerinage et de tourisme international.

Les différentes étapes de construction ont formé un ensemble architectural unique et classé, depuis 1979, au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le Patrimoine est un héritage que nous tenons des générations précédentes. Il peut s’agir de monuments, de paysages, d’objets… Les Savoirs (langues régionales, contes, musique et tradition locale) et les savoir-faire (techniques artisanales, gastronomie…) appartiennent également au patrimoine.

 L’histoire du Mont-Saint-Michel : son abbaye (XIIIe s) et sa baie

L’évêque d’Avranches, Aubert, aurait fondé un sanctuaire en 708 sur le Mont-Tombe, après 3 apparitions successives de l’archange Saint-Michel. Consacrée en 709, l’église n’a cessé depuis lors d’attirer curieux et pèlerins du monde entier.

Le Mont-Saint-Michel a la particularité d’avoir été érigé sur un îlot rocheux. Vous y découvrirez de nombreux joyaux architecturaux : Église pré-romane, église abbatiale des Xlème et XVème siècles, bâtiments conventuels romans et gothiques. Les défenses avancées du bourg, la grand-rue, les remparts, les jardins de l’abbaye ne vous laisseront pas de marbre.

Transformée en prison de la Révolution au Second Empire, I ‘Abbaye est confiée depuis 1874 au service des Monuments Historiques. Depuis 1969, une communauté monastique y assure également une présence spirituelle permanente.

Baptisée à juste titre la « Merveille de l’Occident », le Mont-Saint-Michel est entouré d’une magnifique baie, théâtre des plus grandes marées d’Europe. Un spectacle grandiose.

Située entre la Pointe bretonne du Grouin (Cancale) et la Pointe normande de Champeaux (vers Granville), la Baie du Mont-Saint-Michel est elle-aussi inscrite par l’UNESCO dans la liste des sites du Patrimoine Mondial Culturel et Naturel.

L’architecture du Mont-Saint-Michel et sa baie en font le site touristique le plus fréquenté de Normandie et le deuxième de France (après l’Île-de-France) avec plus de 3 000 000 de visiteurs chaque année.

Une statue de saint Michel placée au sommet de l’église abbatiale culmine à 170 mètres au-dessus du rivage.

En 2011, l’abbaye a reçu 1 335 000 visiteurs. L’abbaye est le second monument national le plus visité, après l’Arc de Triomphe.

La vie culturelle comprend chaque  année :

*  des concerts et expositions à Abbaye proposés par le centre des monuments nationaux.

*   le festival « 13 siècles entre ciel et mer »  composé d’une semaine de concerts et d’animations variées et autre expositions.

Aujourd’hui Mont-Saint-Michel est aussi connu comme une grande marque présentant une variété de produits tels que parfum, eau de Cologne et savon.

 

 

 

Une réflexion au sujet de « La Protection du Patrimoine : Le Mont-Saint-Michel »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *