Les bandes dessinées en classe de FLE


Qui n’aime pas les bandes dessinées ? Le festival d’Angoulême (une  ville dans le sud-ouest de la France)  a pour but de populariser et promouvoir l’art de bandes dessinées.Et on l’appelle le neuvième art. Voici quelques idées  pour exploiter cet art dans une classe de FLE:

1) Choisissez une petite histoire d’une bande dessinée . Effacez les conversations dans les bulles.Les étudiants peuvent observer la séquence des images, imaginer et créer leurs propres histoires en remplissant les bulles. En Inde, une petite histore de Tinkle (une bande desssinée très populaire) peut servir comme le document

2) Les débutants peuvent lire la bande dessinée française et raconter l’histoire. En la lisant plusieurs fois, ils connaitront bien l’histoire et le vocabulaire et ainsi pourront la raconter. Donc, ils développeront la capacité de raconter une histoire.

3) On peut simuler les caractères des bandes dessinées françaises .Cette activité aiderait beacoup à améliorer l’habilité orale  des étudiants. Et simuler une bande dessinée est très ludique et aide à casser la montonie de la classe

4)Voici une étude  par HUERTA Nicolas, qui discute les posssibilités d’utiliser des bandes dessinées comme des outils pédagogiques pour les niveaux plus élévés. C’est une étude intéressante et détaillée sur l’évolution et l’usage des bandes dessinées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*