Les langues régionales en France

Une langue régionale peut être définie comme une langue parlée dans une partie d’un État plus vaste. Selon la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, L’adjectif « régional » concerne les langues parlées dans une partie limitée du territoire d’un État, dans laquelle elles peuvent, par ailleurs, être parlées par la majorité des citoyens.

En France, les langues régionales étaient parlées dans une majorité du territoire français. Plusieurs événements ont mené à la suppression des langues régionales :

  • L’ordonnance de Villers-Cotterêts en 1539 édictée par le roi François 1er dans laquelle l’on a ordonné que les actes doivent etre dits, écrits et donnés en langue maternelle française, évitant l’usage du latin.
  • La création de l’Académie Française en 1635 qui a pour but de normaliser et de perfectionner la langue française.
  • L’unification linguistique effectuée sous la troisième république.

La Constitution française de 1958 déclare que « la langue de la République est le français » et que « les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France. » Les langues régionales sont souvent appelées « dialecte » (c’est-à-dire une variété distincte d’une langue ) ou « patois » (un terme péjoratif).

Selon une étude intitulée « Les langues de la France, » par Bernard Cerquiglini, il existe 75 langues régionales en Métropole et Outre-Mer. Treize de ces langues sont enseignées dans les écoles françaises : le basque, le breton, le catalan, l’occitan, le corse, le tahitien, l’ajië, le drehu, le nengone, le paici, le gallo, le francique et l’alsacien.

Langues Régionales en France

À l’heure actuelle,  l’enseignement des langues régionales est en question.  Les uns trouvent qu’il existe une raison forte pour les enseigner et les sortir des tommes lues uniquement par les académiques (d’où notre intérêt), les autres s’y opposent, notamment l’Académie Française qui s’y est fortement opposée.

Malgré la polémique, il y a plusieurs films dans lesquels l’on a utilisé les langues régionales, dont « Bienvenue chez les Ch’tis » sorti en 2008 était un grand succès. Voici un extrait du film :

Faut-il enseigner les langues régionales en classe du FLE ? Plusieurs pédagogues disent « oui » parce qu’en France, on ne parle pas que le français. La richesse de la culture française réside dans la diversité de ses spécificités régionales.  Pour conclure, voici une chanson en corse, qui a représenté la France pour l’Eurovision en 2011.

 

Pour aller plus loin : Un Themeefy sur les langues régionales en France

Une réflexion au sujet de « Les langues régionales en France »

  1. Attention : La France a signé la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, mais elle ne l’a pas ratifiée.
    C’est un geste politique mais si cette charte est reconnue par la France, elle n’est pas appliqué et le monolinguisme reste prégnant sur le sol français comme dans les écrits : notamment les écrits officiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*