Mieux enseigner, mieux apprendre

Article précédemment publié dans Afmagazine. Tout au long des festivités des 125 ans de l’Alliance française de Pondichéry, la langue française a été célébrée par différentes actions :  de la formation enseignante, aux concours de langue, de voyage pédagogique à la réalisation de livres et de films. Retour sur les travaux de ces dernières semaines.  

Florent, premier prix

Florent, premier prix

Tout au long du festival, les étudiants de l’AF furent autant des acteurs impliqués que des spectateurs privilégiés. Pour mettre en valeur l’excellence du pôle pédagogique et la volonté d’accompagner la mobilité des étudiants pondichériens, un concours a été organisé et cinq étudiants accompagnés d’un enseignant ont gagné un séjour sur  l’île de La Réunion au Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP). Ceci  afin d’y renforcer leurs compétences en français et d’y vivre une expérience interculturelle enrichissante. Ce projet a pu voir le jour grâce aux partenariats établis avec Air Austral et le CIEP – La Réunion qui accueillera ces étudiants pour une formation et divers actions sur ce département français d’Outre-Mer. Les étudiants ont également participé à l’édition d’un beau livre illustré sur l’Alliance française de Pondichéry. Il permettra d’appréhender la position actuelle de l’Alliance, ses contours et défis à venir.  Cerise sur le gâteau, un clip vidéo de 15 minutes réalisé avec des étudiants de l’Université de Pondichéry illustre en images et avec émotion tout ce qu’entreprend l’Alliance française, un film plein de visages et de couleurs.

Pour  les enseignants, afin de continuer à rendre les écoles de langue des AF plus performantes, la DGAF Inde/ Népal et l’AF Pondichéry ont organisé une semaine de formation sur l’accompagnement pédagogique – le coaching. Thierry Gauthier, enseignant et formateur à l’Institut Français de Londres a proposé, pour un groupe de formateurs originaires des différentes Alliances françaises indiennes et népalaises, une semaine de réflexions et de mises en pratique sur les thématiques et les questionnements suivants : comment l’enseignant peut-il devenir un coach – dans le bon sens du terme, à savoir un entraîneur, un accompagnant qui connait et suit le parcours de l’apprenant ? Sans oublier ses objectifs pédagogiques, comment l’enseignant peut-il adopter cette posture lui permettant d’assurer au mieux la motivation et la fidélisation du public. Supriya Sadhale, formatrice de l’Alliance Française de Bombay qui a participé à la formation témoigne : « Ce stage m’a permis de porter un regard distancié sur mes pratiques et a facilité une remise en question. Thierry Gauthier nous a présenté les compétences de base d’un coach et les techniques nécessaires pour optimiser la performance des apprenants dans un cours de langue. Le stage s’est déroulé dans une ambiance chaleureuse et les échanges avec mes collègues et l’animateur ont favorisé nos réflexions pédagogiques. »

 

Une réflexion au sujet de « Mieux enseigner, mieux apprendre »

  1. Ping : Mieux enseigner, mieux apprendre | Frenchbook :...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *