Pièce comique : le tailleur fou

Voici une pièce comique, facilement exploitable, à proposer pour vos apprenants  comme apprentissage ludique et agréable de votre classe de français. 

LE TAILLEUR FOU

(La pancarte “Tailleur” est face au public. Le tailleur fait les cent pas sur la scène. Arrive le client.)

LE CLIENT :

? Bonjour monsieur ! Je voudrais une veste !

LE TAILLEUR :

? Bien sûr, monsieur ! Je prends tout de suite vos mesures !

(Le tailleur prend la règle et mesure n’importe quoi n’importe comment : longueur des jambes, tour de taille…Air étonné du client.)

                Parfait ! J’ai toutes les mesures ! Je vais pouvoir vous faire une belle veste ! Si vous voulez, je peux vous la faire en peau d’éléphant.

LE CLIENT :

? Euh…Non merci ! Les éléphants, je préfère les voir en liberté ! Je préférerais une veste normale, en tissu. Une veste comme tout le monde, quoi !

LE TAILLEUR :

? Parfait ! Alors ici je vais mettre une manche verte… (Il montre en même temps qu’il propose.) et là une manche jaune. Au milieu, nous aurons quelques rayures mauves, avec des points roses et blancs. Qu’en pensez-vous ?

LE CLIENT :

?Eh bien… C’est un peu trop coloré ! Je n’ai pas envie d’avoir une veste de clown pour aller travailler ! Je veux une veste grise, une veste normale, quoi…

LE TAILLEUR :

? Parfait ! Elle sera donc grise ! Grise ici… (Il montre.), grise là…

Grise ici… (Il montre tous les endroits de la veste.)

LE CLIENT, qui commence à s’énerver :

? Oui, bon…Elle sera grise partout !

LE TAILLEUR :

? Parfait ! Grise partout ! Voulez-vous des poches ?

LE CLIENT :

? Bien sûr ! Une veste, ça a toujours des poches !

LE TAILLEUR :

? parfait ! Alors je vais vous mettre une poche là (sur la poitrine)… et une ici (sur une manche)… et puis une dizaine de poches dans le dos !

LE CLIENT :

? Des poches dans le dos ? Pour quoi faire ?

LE TAILLEUR :

? Mais, je ne sais pas moi ! Vous me demandez des poches, alors je vous mettre des poches !

LE CLIENT, à part :

? Oh ! Il commence à m’énerver, ce tailleur ! (Au tailleur.) Je veux une veste normale ! Avec une poche ici (Il montre.) et une autre là ! C’est tout !

LE TAILLEUR :

? Parfait ! Pour fermer votre veste, je vous mets une serrure avec une clé ou bien vous préférez un petit cadenas ?

LE CLIENT :

? Pas du tout ! Vous me mettrez des boutons !

LE TAILLEUR :

? Parfait ! Je vous mettrais des boutons ! Ici et là… (Il montre n’importe quoi.)

LE CLIENT, qui s’énerve de plus en plus :

? Mais non ! Des boutons ici ! (Il montre.) Et là, vous me mettrez des boutonnières, pour attacher les boutons ! Ce n’est pourtant pas compliqué !

LE TAILLEUR :

? Parfait ! Des boutons ici et des boutonnières là ! Votre veste sera superbe !

LE CLIENT, se tournant vers le public :

? Il est fou ! Ce tailleur est fou !

LE TAILLEUR :

? Donc, je résume ! Vous voulez une veste grise, avec une poche ici et un autre là… Des boutons ici et des boutonnières là… (Il montre à chaque fois.) Je me mets aussitôt au travail ! (Il pousse le client hors de la scène.) Revenez la semaine dernière ! Elle sera prête et nous pourrons la manger ensemble ! Au revoir madame ! Bon voyage, bon appétit et bonne nuit !

(Le client est parti. Le tailleur se tourne vers le public.)

Oh là là ! Quel drôle de client ! À mon avis, il n’est pas normal ! Une veste grise, quelle horreur ! Avec des poches, des boutons, des boutonnières… Beurk ! Beurk beurk beurk ! Ça me donne envie de changer de métier ! À partir de la semaine prochaine, je serai médecin ! Je peux même commencer tout de suite !

(Il regarde le public à la recherche d’un malade et s’approche d’un spectateur.) Vous par exemple… Vous me semblez bien pâle… Je vais vous soigner ! (Il cherche dans ses poches.) Ah non, je n’ai pas encore mes instruments ! Il me faut des scies (air illuminé) et puis des pinces… Je vais chercher tout cela ! Attendez-moi bien tranquillement ! Surtout ne partez pas ! Et surtout, ne guérissez pas ! Je reviens !

(Il remonte sur scène  et s’en va en s’assurant que son « malade » reste bien là. Il disparaît en criant :)

Ne bougez pas ! Je reviens !

On peut le faire intervenir plusieurs fois pendant les sketches, il parcourt le public à la recherche d’un malade, avec des instruments « délirants ».

Source : Petites comédies pour enfants 7-11 ans de Christian Lamblin. Ed. RETZ

10 réflexions au sujet de « Pièce comique : le tailleur fou »

  1. quel fou tailleur! si je serai le client bien sur je vais tuer ce tailleur mais s’il devient médecin je souhaite que je serai en très bonne santé hhh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *