René Daumal, surréaliste et sanskritiste

René Daumal, mort à 36 ans en 1944, a laissé des poèmes, «  Le Contre-Ciel », et des romans dont les titres sont des « mots de passe » entre amateurs de littérature : « La Grande beuverie » et « Le Mont Analogue ».

Proche du surréalisme, mais porté par une exigence trop intense et personnelle pour qu’il s’agrège à un groupe structuré, Daumal fonda en 1928, avec Roger Gilbert-Lecomte et Roger Vailland, « Le Grand jeu » (revue aujourd’hui intégralement rééditée) dont le premier numéro s’ouvre sur ce manifeste : Le Grand Jeu est irrémédiable ; il ne se joue qu’une fois. Nous voulons le jouer à tous les instants de notre vie.

Chez Daumal, l’humour et la métaphysique ne sont jamais loin l’un de l’autre, et il s’agit toujours de mettre toute sa vie en jeu. Longtemps quelque peu confidentielle, son œuvre rallie aujourd’hui la jeune génération littéraire, par son intransigeance, son intensité poétique autant que sa rigueur intellectuelle. Tous ses livres sont désormais disponibles, plusieurs dans des éditions fortement diffusées. Daumal, soixante-dix ans après sa mort, est plus édité qu’il ne le fût jamais, mais peut-on dire qu’est devenu un classique celui qui écrivait à André Breton : Prenez garde de figurer plus tard dans les manuels d’histoire littéraire, alors que si nous briguions quelque honneur, ce serait celui d’être inscrits pour la postérité dans l’histoire des cataclysmes ?

Voici donc Daumal reconnu pour un grand auteur, mais sait-on suffisamment qu’il fut aussi un excellent sanskritiste, qu’il est l’auteur d’une grammaire du sanskrit, d’essais sur la littérature et les arts de l’Inde , de plusieurs traductions de grands textes classiques, qu’il fut aussi l’ami et le collaborateur d’Udayy Shankar qu’il accompagna aux États–Unis ?

Un orientaliste, René Daumal ? Bien que le Dictionnaire des orientalistes de langue française lui consacre une notice, René Daumal, plutôt qu’un savant, fut un aventurier de la vie intérieure et de la culture: et dans cette aventure, les sources indiennes n’ont pas cessé de l’inspirer.

Article de Jean-Yves GILLON

Quelques liens :

Signe de son actualité, on trouve sur internet de nombreux articles de qualité sur René Daumal. En voici une petite sélection.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *