Une empreinte de pas français laissée en Inde du sud

Découvrez ce petit journal francophone nommé Le trait-d’union publié régulièrement à Pondichéry depuis … la période coloniale française ! Pour les désireux, il y a toujours possibilité d’abonnement. Vous-voici son histoire…

 

 

 

On trouve à Pondichéry un petit journal mensuel d’une douzaine de pages intitulé Le Trait d’Union. Sous son apparence modeste, monochrome sur papier de qualité très basique, son contenu regorge de trésors : les articles sont sélectionnés avec soin sur la culture, l’architecture, la mythologie, la société etc, et ce depuis plusieurs décennies. Actupondy a rencontré le rédacteur en chef du Trait d’Union, Claude Marius, pour en savoir plus sur le plus ancien des journaux francophones.

TU1

Le Trait d’Union est né en novembre 1944 à Pondichéry sous le nom de « Jeunesse de l’Empire Français ». En cette fin de guerre, c’est le ministre des colonies qui en demande la création. On peut lire sous le titre « Journal mensuel, par les jeunes, pour les jeunes ». Le nom changera à « Le Trait d’Union » deux ans plus tard en gardant la même ligne éditoriale et la même équipe.
Le premier exemplaire coûte alors 2 fanons. A cette époque, l’Inde anglaise utilise comme monnaie les annas et les caches, avec un fonctionnement dont seuls les Anglais ont le secret : 1 roupie = 16 annas et 1 anna = 12 caches. Pour se différencier, l’Inde française utilise les fanons : 1 fanon = 2 annas et 1 roupies = 8 fanons. C’est en 1960 que l’Inde adoptera le système métrique et décimal.

C’est Abel Clovis, un avocat de Pondichéry, qui fonde le journal mensuel qui, depuis sa création il y a 64 ans, n’a jamais manqué un numéro. On peut attribuer cette belle réussite et la pérennité de la parution aux différents directeurs (5 seulement depuis le départ) qui se sont succédés depuis 1944, ainsi que les collaborateurs, tous bénévoles, qui se sont impliqués dans ce projet. Les pages du Trait d’Union sont ouvertes à tous, les articles sont envoyés au journal qui fait sa sélection avant la publication chaque mois.

En 2009, l’équipe du Trait d’Union est composée de 2 personnes : Albert Rollin, le directeur, gère la partie administrative et financière. Il choisit avec le rédacteur en chef Claude Marius, qui écrit régulièrement, les articles à publier et organise la parution du journal. M. Léonce Cadélis est le directeur honoraire ; il publie, depuis de nombreuses années, des articles sur la mythologie et les épopées.
Entre 1500/2000 exemplaires sont publiés chaque mois, et le lectorat est essentiellement en France, mais aussi en Inde et à la Réunion. L’abonnement est quasiment la seule ressource du Trait d’Union.

Si vous souhaitez contacter la rédaction :

Albert Rollin, tél : (0413) 421 0491 ou (0)999 46 52 765
Claude Marius : clauderita.marius@gmail.com
Le Trait d’Union : letraitdunion@gmail.com

SOURCE : www.actupondy.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*