Utiliser l’album en classe de FLE précoce

           Loulou Secrets de poussins Au loup

  1. L’album, qu’est-ce que c’est ?

Genre à part entière de la littérature, l’album se caractérise par son recours à l’art d’écrire et d’illustrer. C’est aussi et surtout un objet attrayant pour les enfants, riche de par sa qualité graphique et littéraire.

L’album est couramment utilisé dans les écoles, que ce soit en maternelle ou en primaire. Plus que des histoires, il transmet un patrimoine et des représentations culturels. Véritable document authentique et adapté au jeune public, c’est un outil indispensable dans les classes de FLE précoce.

  1. Pour qui ?

L’album s’adresse tout particulièrement aux enfants, mais les adultes peuvent aussi en être friands ! Il peut être utilisé différemment selon l’âge des enfants.

  1. Pourquoi ?

L’album développe l’imaginaire et familiarise les enfants avec la littérature. Dans le cadre du FLE, il permet entre autres :

  • d’entrer dans la culture francophone et littéraire;
  • de développer les compétences linguistiques et langagières ;
  • de capter l’attention et faciliter la compréhension du jeune public ;
  • de favoriser les échanges entre les élèves ;
  • de mettre en place de véritables situations de communication ;
  • d’enrichir et consolider le lexique ;
  • de découvrir de nouvelles structures grammaticales ;
  • d’inciter à la lecture en langue étrangère ;
  1. Quel album choisir ? :

On privilégiera les albums qui abordent des thèmes proches des intérêts des enfants et qui présentent des personnages avec lesquels ils pourront facilement s’identifier. On optera pour un langage simple et structuré, ainsi que des illustrations qui facilitent et complètent la lecture. Pour les niveaux débutants, on fera attention à la présence de formules répétitives, souvent présentes dans les albums, celle-ci sont particulièrement appropriées aux tout-petits. C’est par exemple le cas dans La grenouille à grande bouche, C’est moi le plus beau ou encore De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête.

 Grenouille à grande bouche Le plus beau De la petite taupe

  1. Comment utiliser l’album?

L’exploitation d’un album dépend du niveau de votre classe, de l’âge de vos élèves et de l’album que vous avez choisi.

  • Quelques conseils :

→ Lire un album devant une classe demande de la préparation : assurez-vous de bien maîtriser le texte, l’intonation et les différentes voix à prendre pour que les enfants puissent identifier les personnages.

→ Durant la lecture, l’enseignant présente l’album ouvert face aux apprenants, afin qu’ils puissent suivre des yeux les images. Les élèves peuvent être réunis en cercle autour de l’enseignant. Un seul album pour toute la classe suffit !

→ N’ayez pas peur d’exagérer, de faire des gestes et de théâtraliser votre lecture, les enfants seront d’autant plus captivés ! Et surtout, n’hésitez pas à répéter et relire plusieurs fois un album. La répétition est à la fois source de plaisir et de réconfort chez les plus petits.

→ Profitez aussi de leur énergie et encouragez-les à mimer les actions des personnages et à associer les gestes aux mots. La lecture d’un album devient alors un moment de plaisir, autant pour eux que pour vous !

  • Une idée de progression

Avant la lecture

  • Découverte de la couverture de l’album et de la quatrième de couverture :

Formulation d’hypothèses de lecture : Qu’est-ce que c’est ? De qui/de quoi va parler l’histoire ?

Le titre : Où se trouve-t-il ? Est-ce qu’on reconnaît certains mots ? L’enseignant explique le titre et introduit certains mots de vocabulaire.

Pendant la lecture :

  • Ouverture du livre, découverte des images : on peut laisser les élèves réagir spontanément et deviner l’histoire.
  • Confirmation des hypothèses : lecture par l’enseignant. Tout au long du texte, on pratique la compréhension globale, puis petit à petit la compréhension détaillée.

Après la lecture :

  • Dessiner et/ou raconter à l’oral l’histoire ;
  • Dessiner et/ou décrire son personnage favori ;
  • Jouer le rôle d’un personnage de l’histoire que les autres élèves doivent reconnaître ;
  • Faire la liste des mots clefs, les dessiner, les mimer, les découper et les coller ;
  • Réinventer l’histoire (dans un autre pays, un autre lieu, une autre époque, …) ;
  • Imaginer la suite de l’histoire ;

Le chien qui voulait être chat La brouille Max et les maximonstres

Liens utiles

Une réflexion au sujet de « Utiliser l’album en classe de FLE précoce »

  1. Ping : Agitox – L’actualité FLE-EDU #52

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*