Vendredi de l’IFI: compréhension écrite et production orale au niveau débutant

 

Le 25 avril 2014, le département des langues étrangères de l’université de Pune a accueilli le premier d’une longue série de vendredis de l’IFI dans la ville. Les 21 professeurs qui ont répondu présent ont pu suivre les interventions de Sudnya Athale sur la compréhension des écrits, et d’Anne-Laure Brachet sur la production orale au niveau débutant.

De 14h à 15h30, Sudnya Athale a décortiqué les problématiques inhérentes à la compréhension des écrits au niveau débutant. Professeure d’expérience à l’alliance française de Pune et membre de l’IATF West Zone – partenaire de l’évènement – elle a commencé par combiner une activité de Raymond Capré, ancien professeur à l’université de Lauzanne, et un extrait de La première aventure céleste de M. Antipyrine de Tristan Tzara.

Le piège des questions linéaires

Voici l’activité proposée. Après avoir lu le texte suivant, répondez aux questions :

« Hier j’ai vu le ferchu siltop qui lustait dans le pastimbac. Il avait l’air très pourtar. Je l’ai pristé, mais il n’a rien astobé. J’espère qu’il attriféra sliceur dans quelque temps et que je pourrai lui bastoubir.

Aujourd’hui Monsieur Bleubleu farafane le désert affahoue tout en hurlant le chemin sangsu avec le zoumbaïment  d’un toundi soco, alors que son ami, Monsieur Antipyrine va scolopendre de la Tour Eiffel. »

Questions :

  1. Que faisait le siltop hier ?
  2. Où était-il ?
  3. De quelle sorte de siltop s’agissait-il ?
  4. Qu’est-ce qu’il a fait quand l’auteur du texte l’a pristé ?
  5. Qu’est-ce que l’auteur espère ?
  6. Monsieur Bleubleu qu’est-ce qu’il farfane ?
  7. Comment le farfane-t-il  et avec quelle émotion.
  8. Comment s’appelle l’ami de Monsieur Antipyrine
  9. Et lui, qu’est-ce qu’il va faire ?

Avez-vous pu répondre aux questions ? Avez-vous compris le texte ? Cet exercice original permet de prendre du recul sur le questionnement linéaire et les problèmes qui peuvent en découler. Il montre la nécessité d’aborder la compréhension différemment. Pour évaluer la compréhension globale, détaillée, voire fine à des niveaux plus avancés, Sudnya Athale a survolé la palette de sigles à disposition des professeurs : QCM (questions à choix multiples), QROC (question à réponse ouverte courte), QROL (question à réponse ouverte longue, pour les niveaux supérieurs), appariement, texte à trous, etc.

Mise en pratique avec Valentin Moisan, Sudnya Athale et Anne-Laure Brachet

Mise en pratique avec Valentin Moisan, Sudnya Athale et Anne-Laure Brachet

Le jeu en classe de langue

De 15h30 à 17h, ce fut au tour d’Anne-Laure Brachet d’intervenir pour parler de la production orale au niveau débutant. Tutrice de français de l’ambassade de France à l’université de Pune pour l’année 2013 – 2014, Anne-Laure Brachet a choisi ce thème en écho à ses débuts dans le FLE en Angleterre où elle a dû surmonter de nombreuses difficultés face à un public adolescent et débutant. Une de ses solutions d’alors, garder le rythme de classe tendu par le jeu et la division en groupes. Les participants ont été mis à contribution pour la mise en pratique de quelques activités. Utiliser le jeu des 7 familles pour travailler le lexique des aliments et les partitifs ; diviser la classe en zones pour gérer les grands groupes ; jouer au UNO pour apprendre le champ lexical des vêtements et l’accord des adjectifs de couleur… De nombreux exemples ont été donnés au cours de ce second atelier d’1h30, dont celui du jeu du miroir.

Le jeu du miroir

Le jeu du miroir

Cette activité inspirée du livre d’Adrien Payet Activités théâtrales en classe de langue (2010) chez CLE International permet d’associer le geste à la parole, afin de mieux intégrer la langue. Voici son déroulement :

Public : adultes / adolescents / enfants.
Objectifs communicatifs :

  • décrire le quotidien.

Objectifs linguistiques :

  • les verbes pronominaux ;
  • le lexique de la toilette (brosse à dent, brosse à cheveux, peigne, rasoir, savon, maquillage…) ;
  • les phrases négatives.

Compétences travaillées : compréhension et production orale en interaction simple ; phase de réemploi.
Nombre de participants : 2 minimum / illimité.
Durée : 15 minutes.
Déroulement :

  1. Demander aux apprenants de constituer deux rangées, face à face. Si cela n’est pas possible, chacun reste à sa place et travaille avec son voisin, ce qui permet de réaliser l’activité dans une classe nombreuse. Une rangée fera des actions, l’autre imitera (ce seront « les miroirs »).
  2. Dans un premier temps, les miroirs miment exactement ce que fait l’autre, en silence. Donner la consigne aux apprenants de décrire mentalement l’action, pour le moment (ils doivent donc mentalement se dire « je me rase, je me coiffe, je me lave, je me douche, je me brosse les dents, etc »…). (1’)
  3. Sans interrompre l’action, demander aux miroirs de décrire ce qu’ils font en même temps qu’ils miment. Seuls les miroirs verbalisent. (1’)
  4. Ensuite, les deux se synchronisent : personnes et miroirs disent « je » et décrivent ce qu’ils font. (1’)
  5. Enfin, les deux continuent de se synchroniser, mais doivent dorénavant dire « nous » à l’unisson. (1’)
  6. Dans un deuxième temps, les miroirs font une action contraire à la personne en face : la personne doit donc dire ce qu’elle ne fait pas (par exemple, la personne se coiffe, mais le miroir se rase : la personne dit, en voyant son reflet : « je ne me coiffe pas ! ») (1 à 2’ à l’opération mentale est un peu plus complexe, il faudra un petit temps d’adaptation aux apprenants).
  7. On inverse les rôles et on répète l’opération (5 à 6 minutes pour l’exercice complet).
Le groupe de formation

Le groupe de formation

Les prochains vendredis de l’IFI

Retrouvez toutes les photos de la formation du la page Facebook de la salle des profs. Les prochains vendredis de l’IFI auront lieu à Delhi puis Mumbai, les 2 et 9 mai prochains. Pour en savoir plus sur les vendredis de l’IFI, rendez-vous sur la page dédiée de la salle des profs. Pour rester connecter, suivez le mot-dièse suivant (hashtag) sur Twitter : #vendredi_IFI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *